* *

Texte à méditer :  C'est proprement avoir les yeux fermés, sans tâcher jamais de les ouvrir, que de vivre sans philosopher.
  
Descartes
* *
Figures philosophiques

Espace élèves

Fermer Cours

Fermer Méthodologie

Fermer Classes préparatoires

Espace enseignants

Fermer Sujets de dissertation et textes

Fermer Elaboration des cours

Fermer Exercices philosophiques

Fermer Auteurs et oeuvres

Fermer Méthodologie

Fermer Ressources en ligne

Fermer Agrégation interne

Hors des sentiers battus
Matière et espace

"Puisque nous avons découvert une double nature
bien différente en ses deux composants,

le corps et le vide où toute chose s'accomplit,
il faut que chacun d'eux existe par soi, pur.
Là où l'espace que nous nommons le vide est vacant,
il n'y a point de corps ; en revanche, là où se tient
le corps, il n'existe absolument pas de vide.
Les corps premiers sont donc solides et sans vide.
De plus, comme le vide existe dans les choses,
il faut de la matière solide tout autour,
car, véritablement, on ne saurait admettre
qu'une chose en son corps cache et retient un vide,
à moins de supposer un contenant solide.
Or il n'est rien d'autre qu'un agrégat de matière
qui soit capable de tenir le vide enclos.
Donc la matière, étant constituée de corps solides,
a le pouvoir d'être éternelle, quand tout se désagrège.
Mais d'autre part, s'il ne s'étendait aucun vide,
tout ne formerait qu'un solide et réciproquement,
sans corps définis emplissant la place qu'ils occupent,
tout l'espace existant serait un vide absolu.
Puisqu'il n'est ni tout à fait plein ni tout à fait vacant,
nul doute : matière et vide se délimitent l'un l'autre.
Il existe donc des corps définis ayant pouvoir
de différencier dans l'espace le vide par le plein."

 

Lucrèce, De la nature, Livre I, v. 503-527, tr. fr. José Kany-Turpin, GF, 1998, p. 81.



  "D'après la Mécanique classique et d'après la Théorie de la relativité restreinte, l'espace (l'espace-temps) jouit d'une existence indépendante vis-à-vis de la matière ou du champ. Pour pouvoir généralement décrire ce qui remplit l'espace et dépend des coordonnées, il faut supposer tout d'abord l'existence de l'espace-temps ou du système d'inertie avec ses propriétés métriques, car autrement la description de « ce que remplit l'espace » n'aurait pas de sens[1] . Selon la Théorie de la relativité générale, par contre, l'espace ne jouit pas d'une existence indépendante vis-à-vis de « ce qui remplit l'espace » et dépend des coordonnées. Soit donné par exemple un champ de gravitation pur décrit par les gik (comme fonctions de coordonnées) en résolvant les équations de la gravitation. Si l'on suppose le champ de gravitation, c'est-à-dire les gik, éliminé, il ne reste pas un espace du type (a), mais absolument rien, pas même un « espace topologique ». Car les fonctions gik ne décrivent pas seulement le champ, mais aussi simultanément les propriétés de structure, topologiques et métriques, de la multiplicité. Un espace de type (a) n'est pas, dans le sens de la Théorie de la relativité générale, un espace sans champ, mais un cas particulier du champ gik (pour le système de coordonnées employé, qui n'a en soi aucune signification objective) ont des valeurs qui ne dépendent pas des coordonnées ; un espace vide, c'est-à-dire un espace sans champ n'existe pas.
  Descartes n'avait donc pas tellement tort quand il se croyait obligé de nier l'existence d'un espace vide. Cette opinion paraît absurde tant que les corps pondérables seuls sont considérés comme réalité physique. C'est seulement l'idée du champ comme représentant de la réalité générale, qui révèle le sens véritable de l'idée de Descartes : un espace « libre de champ » n'existe pas."

 

Einstein, La relativité, 1956, tr. fr. Maurice Solovine, Paris, Payot, 1978, p. 212-213.


[1] En supposant que ce qui remplit l'espace (par exemple le champ) est éliminé, il reste toujours, conformément à (a) , l'espace métrique, qui serait aussi déterminant pour le comportement , quant à l'inertie, d'un corps d'épreuves introduit en lui. (Note de l'auteur)
 

Retour au menu sur l'espace


Date de création : 26/09/2013 @ 17:03
Dernière modification : 09/10/2017 @ 07:53
Catégorie :
Page lue 2959 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Un peu de musique
Contact - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^