* *

Texte à méditer :  La solution du problème de la vie, c'est une manière de vivre qui fasse disparaître le problème.  Wittgenstein
* *
Figures philosophiques

Espace élèves

Fermer Cours

Fermer Méthodologie

Fermer Classes préparatoires

Espace enseignants

Fermer Sujets de dissertation et textes

Fermer Elaboration des cours

Fermer Exercices philosophiques

Fermer Auteurs et oeuvres

Fermer Méthodologie

Fermer Ressources en ligne

Fermer Agrégation interne

Hors des sentiers battus
Les querelles de mots

  "Je me trouvai un jour dans une assemblée de médecins habiles et pleins d'esprit, où l'on vient à examiner par hasard si quelque liqueur passait à travers les filaments des nerfs : les sentiments furent partagés, et la dispute dura assez longtemps, chacun proposant de part et d'autre différends arguments pour appuyer son opinion. Comme je me suis mis dans l'esprit depuis longtemps, qu'il pourrait bien être que la plus grande partie des disputes roule plutôt sur la signification des Mots que sur une différence réelle qui se trouve dans la manière de concevoir les choses, je m'avisai de demander à ces Messieurs qu'avant que de pousser plus loin cette dispute, ils voulussent premièrement examiner et établir entre eux ce que signifiait le mot de liqueur. Ils furent d'abord un peu surpris de cette proposition ; et s'ils eussent été moins polis, ils l'auraient peut-être regardée avec mépris comme frivole et extravagante, puisqu'il n'y avait personne dans cette assemblée qui ne crût entendre parfaitement ce que signifiait le mot de liqueur, qui, je crois, n'est pas effectivement un des noms des substances le plus embarrassé. Quoi qu'il en soit, ils eurent la complaisance de céder à mes instances ; et ils trouvèrent enfin, après avoir examiné la chose, que la signification de ce mot n'était pas si déterminée ni si certaine qu'ils l'avaient cru jusqu'alors, et qu'au contraire chacun d'eux le faisait signe d'une différente idée complexe. Ils virent par-là que le fort de leur dispute roulait sur la signification de ce terme, et qu'ils convenaient tous à peu près de la même chose, savoir que quelque matière fluide et subtile passait à travers les conduits des nerfs, quoi qu'il ne fût pas si facile de déterminer si cette matière devait porter le nom de liqueur, ou non : ce qui bien considéré par chacun d'eux fut jugé indigne d'être un sujet de dispute.
  J'aurai peut-être occasion de faire remarquer ailleurs que c'est de là que dépend la plus grande partie des disputes où les hommes s'engagent avec tant de chaleur."

 

John Locke, Essai philosophique concernant l'entendement humain, 1689, Livre III, chapitre 9, § 16, tr. fr. Pierre Coste, Le Livre de Poche, 2009, p. 722-723.

 

Retour au menu sur le langage

 

Retour au menu sur la parole


Date de création : 18/02/2017 @ 09:37
Dernière modification : 18/02/2017 @ 09:37
Catégorie :
Page lue 150 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Un peu de musique
Contact - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^