* *

Texte à méditer :  Time is money.
  
Benjamin Franklin
* *
Figures philosophiques

Espace élèves

Fermer Cours

Fermer Méthodologie

Fermer Classes préparatoires

Espace enseignants

Fermer Sujets de dissertation et textes

Fermer Elaboration des cours

Fermer Exercices philosophiques

Fermer Auteurs et oeuvres

Fermer Méthodologie

Fermer Ressources en ligne

Fermer Agrégation interne

Hors des sentiers battus
Conscience et subjectivité

  "Nous accédons tous librement à la conscience ; elle bouillonne si aisément et si abondamment dans notre esprit que, sans hésitation ni appréhension, nous la laissons s'éteindre chaque nuit quand nous allons dormir et lui permettons de réapparaître chaque matin quand le réveil sonne, trois cent soixante-cinq fois par an au moins, sans compter les petits sommes. Pourtant, peu de choses en nous sont aussi remarquables, aussi fondatrices et en apparence aussi mystérieuses que la conscience. Sans elle, c'est-à-dire sans un esprit doté d'une subjectivité, nous ne pourrions savoir que nous existons et encore moins qui nous sommes et ce que nous pensons. Sans la subjectivité, même très modeste à ses débuts chez des créatures vivantes plus simples que nous, la mémoire et le raisonnement auraient eu peu de chances de se développer aussi prodigieusement que cela a été le cas ; le langage et la version humaine de la conscience n'auraient pas suivi l'évolution que nous leur connaissons. La créativité ne se serait pas épanouie. Il n'y aurait eu ni musique, ni peinture, ni littérature. L'amour n'aurait pas été l'amour, mais seulement du sexe. L'amitié n'aurait été que coopération intéressée. La douleur ne serait pas devenue la souffrance, ce qui n'aurait pas été un mal quand on y songe, mais plutôt un avantage ambigu dans la mesure où le plaisir n'aurait pas été du bonheur non plus. Bref, si la subjectivité n'était pas apparue, nous ne l'aurions pas su ; par conséquent, il n'y aurait pas eu non plus d'histoire de ce que les créatures ont accompli au cours des âges, ni de culture du tout."

 

Antonio Damasio, L'Autre moi-même, 2010, tr. fr. Jean-Luc Fidel, Odile Jacob/poches, 2012, p. 10-11.

 

Retour au menu sur la conscience

 

Retour au menu sur le sujet


Date de création : 30/12/2017 @ 10:29
Dernière modification : 30/12/2017 @ 10:29
Catégorie :
Page lue 1440 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Un peu de musique
Contact - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^