* *

Texte à méditer :  Une vie sans examen ne mérite pas d'être vécue.  Socrate
* *
Figures philosophiques

Espace élèves

Fermer Cours

Fermer Méthodologie

Fermer Classes préparatoires

Espace enseignants

Fermer Sujets de dissertation et textes

Fermer Elaboration des cours

Fermer Exercices philosophiques

Fermer Auteurs et oeuvres

Fermer Méthodologie

Fermer Ressources en ligne

Fermer Agrégation interne

Hors des sentiers battus
L'existence et le temps
 N'oubliez pas de cliquer sur les liens des différentes problématiques, afin d'accéder à un choix de textes relatifs à cette problématique particulière.

 
 
- Le verbe exister a-t-il le même sens quand on dit : « Dieu existe », « le soleil existe », « j'existe » ?
- Exister est-ce simplement vivre ?

 

- Quelle réalité peut-on attribuer au temps?
 
II. Le rapport de l'être au temps
 

1. Les différentes formes de temps

 

a. Temps linéaire et temps cyclique

 

2. Temps et liberté
 

- Est-il raisonnable de lutter contre le temps ?
- Le temps peut-il "travailler pour nous" ?
- Peut-on maîtriser le temps ?
- Maîtrise-t-on le temps ?
- Pour la liberté, le temps est-il un obstacle ou un moyen ?

- Etre temporels nous fait-il libres ou esclaves ?
- Peut-on échapper à son temps ?
- Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?
- Le privilège de l'homme est-il de pouvoir dépasser le présent ?

- Choisissons-nous notre passé ?
- Peut-on rompre avec le passé ?
- Peut-on se libérer du passé ?
- L'expression : "se libérer du passé" a-t-elle un sens ?
- Peut-on se délivrer de son passé ?
- Sommes-nous prisonniers de notre passé ?
- Est-on toujours rattrapé par son passé ?
- Sommes-nous responsables de l'avenir ?
- L'avenir de l'homme lui appartient-il ?
- Est-il possible de préparer l'avenir ?
- Le futur est-il incertain parce que nous sommes ignorants ou parce que nous sommes libres ?
- Penser notre existence nous évite-t-il de la subir ?
- L'existence passionnée est-elle toujours une existence aliénée ?


3. Temps et nouveauté

 

- L'ancien et le nouveau sont-ils en opposition ?
 

 

- Faut-il se désoler de vivre dans le temps ?
- Le passé le plus important pour moi est-il celui de mes souvenirs personnels ?

- Rappeler que l'homme vit dans le temps est-ce seulement souligner qu'il est temporaire ?
- L'homme pourrait-il vivre sans conscience du passé ?
- Suis-je ce que mon passé a fait de moi ?
- "Être de son temps" : Quel sens peut-on donner à cette expression ?
- La conscience du temps est-elle séparable de celle de la mort ?
- Que signifie, lorsqu'il s'agit du temps ou de la durée, le terme "présent" ?
- Que vaut le conseil "vivez avec votre temps" ?
- Sommes-nous dans le temps de la même manière que tous les êtres temporels ?
 

- Comment se fait-il qu'en dépit du temps je demeure le même ?
- Suis-je le même en des temps différents ?
- Y a-t-il une identité du moi à travers le temps ?
 
c. Vieillir
 
- Le temps n'est-il, pour l'homme, que le signe de sa dégradation ?
 
 
 
 
- Le temps et l'espace
- Suis-je dans l'espace comme je suis dans le temps ?
- Sommes-nous dans le temps comme nous sommes dans l'espace ?
- Percevons-nous le temps comme nous percevons l'étendue ?
 
 
6. Les différentes manières de vivre le temps
 
- Est-ce ne pas savoir vivre que de se retourner sur le passé ?
- Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?
- En quel sens peut-on dire que l'homme ne vit pas que dans le présent ?
- Est-il possible de vivre au présent ?
- "Vivre l'instant présent" : est-ce une règle de vie satisfaisante ?

 
 
 


- Le temps est-il notre ennemi ou notre allié ?
- Le temps est-il pour l'homme une limite ?
- Le temps n'est-il pour l'homme que ce qui le limite ?
- Pourquoi revenir sur le passé ?
- Comprendre son passé est-il nécessaire pour construire son avenir ?
- La fuite du temps est-elle nécessairement un malheur ?
- Le temps est-il essentiellement destructeur ?
- Le temps n'est-il, pour l'homme, que le signe de sa dégradation ?
- L'avenir doit-il être objet de crainte ?
- Faut-il se désoler de vivre dans le temps ?

 

d. Nous expérimentons/vivons le temps différemment selon notre âge
 

e. L'urgence ou la patience
 

- Prendre son temps, donner son temps : ces deux expressions signifient-elles que le temps est un bien personnel ?
-  Prendre son temps, donner son temps : ces deux expressions signifient-elles que le temps est un bien personnel ?
- Qu'est-ce que perdre son temps ?
- Perdre son temps
- Gagner du temps
- Peut-on perdre son temps ?
- Prendre son temps
- Le temps de la liberté

 

7. La valeur du temps
 
- L'éphémère a-t-il de la valeur ?
- Dans quelle mesure l'épreuve du temps est-elle un critère de valeur ?
- N'y a-t-il que le présent qui soit digne d'estime ?
- Tout s'en va-t-il avec le temps ?

 
 
- La vie a-t-elle un sens ?
 
 
 

- La mort ôte-t-elle tout sens à l'existence humaine ?
- La mort abolit-elle le sens de notre existence ?
- La mort est-elle un accomplissement de l'existence ?
- La mort ajoute-t-elle à la valeur de la vie ?
- La mort est-elle dans la nature des vivants ?

b. La conscience de la mort


- La conscience de devoir mourir peut-elle susciter chez l'homme d'autres sentiments que la peur ?

 

c. Penser la mort
 

- La mort est-elle pensable ?
- La pensée de la mort a-t-elle un objet ?

- Peut-on être pleinement homme sans penser à la mort ?
- Penser à la mort, est-ce pour vivre ou pour mourir ?

- Ni le soleil ni la mort ne se peuvent regarder en face.
- Le rôle de la philosophie est-il de nous faire oublier la mort ?
- Une réflexion sur la mort est-elle possible, voire nécessaire ?
- La pensée de la mort importe-t-elle à la vie ?
- Penser la mort, est-ce un moyen d'échapper à la mort ?
- Penser la mort, est-ce un moyen d'échapper à sa mort ?

 

d. La peur de la mort
 

- La conscience de devoir mourir peut-elle susciter chez l'homme d'autres sentiments que la peur ?
- Faut-il avoir peur de la mort ?
- La religion est-elle fondée sur la peur de la mort ?

 

e. Lutter contre la mort
 

- Faut-il vivre comme si nous ne devions jamais mourir ?
- Peut-on se croire immortel ?
- Peut-on vouloir être immortel ?
- Peut-on triompher de la mort ?
- La certitude de la mort condamne-t-elle l'homme au désespoir ?
- La certitude d'être mortel est-elle un obstacle à mon bonheur ?
- La religion est-elle une réaction de défense contre la mort ?

 

f. Donner ou se donner la mort
 

La question du suicide
 

La question de l'euthanasie

 

- Peut-il être moral de donner la mort ?


g. Le rapport aux morts

 

- En quoi le culte des morts est-il signe d'humanité ?

 

10. Rapports pathologiques de l'être au temps
 

- Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?
- La conscience du temps se réduit-elle à la conscience de la fuite du temps ?
- Peut-on établir une différence entre le temps mesuré par le physicien et le temps vécu par la conscience ?
 

a. Nous expérimentons/vivons le temps différemment selon notre âge
 

3. Que connaît-on en connaissant le temps ?

 


- A quelles conditions et dans quelle mesure la connaissance du futur est-elle possible ?
- Commémorer le passé, est-ce le connaître ?

- Les instruments de mesure du temps nous font-ils connaître ce qu'est le temps ?
- L'étude du passé rend-elle le présent plus étrange ou plus familier ?

- Du fait que nous vivons le présent, sommes-nous mieux à même de le comprendre ?
- Quelles possibilités avons-nous de connaître l'avenir ?
- Peut-on connaître l'avenir ?
- La compréhension du présent exige-t-elle une connaissance du passé ?
- Ce qui est imprévu était-il imprévisible ?

 

4. La nature du temps. Temps subjectif et temps objectif
 

- Qu'est-ce que je perds quand je perds mon temps ?
- Prendre son temps, donner son temps : ces deux expressions signifient-elles que le temps est un bien personnel ?
- Y a-t-il un commencement du temps ?

- Le temps n'est-il qu'une succession d'instants ?
- Le temps est-il ce qui passe, ou ce en quoi éternellement toute chose passe ?

- Le temps est-il en nous ou hors de nous ?
- Faut-il opposer la durée vécue et le temps des choses ?

 

a. La conscience intime de l'écoulement du temps

 

- Faut-il dire que la conscience est dans le temps, ou que le temps est dans la conscience ?
- La conscience du temps se réduit-elle à la conscience de la fuite du temps ?

- Faut-il penser le temps comme ce qui s'écoule ?
- Peut-on penser l'écoulement du temps ?

 

b. Temps et mesure du temps
 

- Les instruments de mesure du temps nous font-ils connaître ce qu'est le temps ?

 

L'irréversibilité du temps en thermodynamique. Le principe d'entropie

 

La question du mouvement
 

c. Le temps biologique
 

 
5. La mémoire, le souvenir, l'oubli
 

- Commémorer le passé, est-ce le connaître ?

 

 

 
- Peut-on dire qu'il n'y a pas de conscience sans mémoire ?
- En quel sens peut-on dire que la mémoire est une difficile conquête de l'homme ?
- Un homme sans mémoire peut-il être libre ?
- Un peuple sans mémoire peut-il être libre ?
- Pourquoi y a-t-il un devoir de mémoire ?
- L'histoire est-elle notre mémoire collective ?
- Pouvons-nous avoir confiance en nos souvenirs ?

- Le passé le plus important pour moi est-il celui de mes souvenirs personnels ? 
 
 
 
 

- Oublier, est-ce la condition de la vie humaine ?
- L'oubli n'est-il pas un phénomène plus énigmatique que la mémoire ?
- L'oubli est-il une déficience de la mémoire ?
- L'oubli n'est-il qu'une défaillance de la mémoire ?
- L'oubli n'est-il qu'un défaut de mémoire ?
- Doit-on voir en l'oubli l'échec de la mémoire ?
- Peut-on oublier volontairement ?
- L'oubli est-il une force ou une faiblesse ?
- Peut-on dire avec Nietzsche que « l'oubli est une forme et la manifestation d'une santé robuste » ?
- L'oubli a-t-il un sens ?
- L'oubli nous libère-t-il du passé ?

- Y a-t-il une vertu de l'oubli ?

 

6. Le présent, le passé, le futur

 

L'irréversibilité du temps en thermodynamique. Le principe d'entropie
 

a. Le présent
 

- Qu'est-ce que le présent ?
- N'y a-t-il de réel que le présent ?
- Est-il juste de dire que seul le présent existe ?

- De quoi est fait mon présent ?
- Le présent n'est-il qu'un futur passé ?
- Le privilège de l'homme est-il de pouvoir dépasser le présent ?

 

Vivre uniquement au présent : le présentisme

 

- En quel sens peut-on dire que l'homme ne vit pas que dans le présent ?

 

Le présent, entre passé et futur
 
Vivre l'instant présent


- Peut-on vivre l'instant présent ?
- "Vivre l'instant présent" : est-ce une règle de vie satisfaisante ?
 

L'ennui

 

b. Le passé
 


- Y a-t-il une actualité du passé ?
 - L'ancien et le nouveau sont-ils en opposition ?
- Comment le passé peut-il demeurer présent ?
- Peut-on dire que le passé n'est jamais mort ?
- Pourquoi les temps passés suscitent-ils encore les passions ?

- Le passé le plus important pour moi est-il celui de mes souvenirs personnels ?
- Commémorer le passé, est-ce le connaître ?

 

La réalité du passé


- Le passé existe-t-il en dehors de la représentation que nous en avons ?
- Le passé a-t-il disparu ?
- Le passé a-t-il plus de réalité que le futur ?
- Le passé a-t-il plus de réalité que l'avenir ?
- Le passé est-il à jamais révolu ?

- Le passé est-il nécessairement inactuel ?
- Est-il légitime d'affirmer que le passé est nécessaire et le futur contingent ?
- Choisissons-nous notre passé ?
- Peut-on rompre avec le passé ?
- Peut-on se libérer du passé ?
- L'expression : "se libérer du passé" a-t-elle un sens ?
- Peut-on se délivrer de son passé ?
- Sommes-nous prisonniers de notre passé ?
- Est-on toujours rattrapé par son passé ?

 

Notre passé détermine-t-il notre présent ?

 

- L'ignorance du passé entraîne-t-elle l'incompréhension du présent ?
- Choisissons-nous notre passé ?
- Peut-on rompre avec le passé ?
- Peut-on se libérer du passé ?
- L'expression : "se libérer du passé" a-t-elle un sens ?
- Peut-on se délivrer de son passé ?
- Sommes-nous prisonniers de notre passé ?
- Est-on toujours rattrapé par son passé ?
- Est-ce ne pas savoir vivre que de se retourner sur le passé ?

 

Le regret et le remords
 

c. Le futur
 

- Le futur n'existe-t-il que dans notre pensée ?
- Peut-on penser le futur ?

- Quels moyens avons-nous d'imaginer l'avenir ?
- Sommes-nous responsables de l'avenir ?
- L'avenir de l'homme lui appartient-il ?
- Est-il possible de préparer l'avenir ?
- Le futur est-il incertain parce que nous sommes ignorants ou parce que nous sommes libres ?
- L'avenir est-il une page blanche ?
- L'avenir peut-il être objet de connaissance ?
- L'avenir doit-il être pensé en termes de hasard ou de nécessité ?
- L'avenir a-t-il plus de valeur que le présent ?
 

L'espoir
 

III. La dimension sociale du temps
 

1. Le rapport à autrui à travers le temps
 

2. La notion de temps libre

 

- Abolir le travail et libérer le temps, est-ce la même chose ?
 
 

 

Date de création : 21/02/2006 @ 13:45
Dernière modification : 06/06/2016 @ 15:37
Catégorie :
Page lue 6917 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Recherche



Un peu de musique
Contact - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^